Pitchfork Music Festival, Part 2

sorti des tuyaux le 8 octobre 2017


Après un premier post consacré à l’Avant-Garde, place en ce début de semaine au Main Event du Pitchfork Music Festival qui reviendra du 02 au 04 novembre à la Grande Halle de la Villette pour 3 jours de musique et de shopping pointus.

 

images

 

Si le disquaire éphémère de la Greenroom ne sera malheureusement pas de la partie cette année, le festival pourra toujours compter sur le Klin d’œil, son fidèle marché de créateurs, ainsi que sur ses food trucks et leurs petits plats irrésistibles.

 

Pitchfork Music Festival.27 octobre 2016.La Grande Halle de la Villette.Paris.Michela Cuccagna©

Pitchfork Music Festival.27 octobre 2016.La Grande Halle de la Villette.Paris.Michela Cuccagna©

Côté musique, difficile de ne pas trouver son bonheur parmi la trentaine d’artistes proposée.  Hip-hop, rock, folk, électro, pop ou encore rap, l’événement musical organisé par Super Mon Amour et le magazine américain, s’illustrera encore une fois par l’éclectisme de ses concerts.

 

Capture-d’écran-2017-08-29-à-18.09.48-677x600

 

Avec 1/5ème de sa programmation consacrée à des artistes français (Sônge, The Blaze, Isaac Delusion, Jacques, Mina Tindle et Polo & Pan), cette édition 2017 marquera également une volonté des organisateurs de franciser la programmation et ainsi conquérir un public français qui a longtemps été quelque peu rebuté par la réputation so hipster du festival.

Bien qu’il soit difficile de rater un concert au Pitchfork Music Festival (ce dernier bénéficiant de deux scènes opposées aux horaires décalés), c’est en quelques clips que je te propose de retrouver mes coups de cœur jour par jour.

 

Vendredi 

Le groupe américain The National, tête d’affiche incontestable de cette édition, présentera ce soir-là son 7ème album, Sleep Well Beast, sorti début septembre chez Beggars. 18 ans de carrière pour la formation menée par Matt Berninger et aucune fausse note…. Un must-hear !

 

Après un concert sold out en juin au Trabendo, l’Américain Kevin Morby sera de retour sur Paris pour faire de notre belle capitale sa nouvelle City Music. Le rockeur aux boucles blondes nous promet un set folk/rock d’exception.

 

Enfin, cette première journée au main event sera l’occasion de découvrir sur scène le sculptural Moses Sumney dont je t’ai proposé l’interview en début de mois. Son Aromanticism, sorti le mois dernier chez Jagjaguwar, ne devrait pas laisser ton petit cœur indifférent !

 

 

Samedi 

Trois ans après leur premier album, les cinq Français d’Isaac Delusion ont fêté leur retour ce printemps chez Microqlima avec Rust & Gold. Les falsettos de Loïc, chanteur du groupe, sont toujours aussi efficaces !

 

Son dernier passage en France au Café de la Danse affichait complet, Andy Shauf a tout d’un magicien. A défaut de tours de passe-passe, c’est avec sa pop délicate et intimiste que le Canadien aux cheveux longs t’embobinera !

 

Combinaison gagnante pour la chanteuse Amelia Meath et le producteur Nick Sanborn qui sont revenus en mai avec What Now ? Etrangement douce et punchy à la fois, l’électropop de Sylvan Esso se savoure sans modération.

 

Toujours aussi mystérieux, Jungle se paiera le luxe de clore cette deuxième soirée sans avoir dévoiler ne serait-ce qu’un titre d’un nouvel album que l’on suppose imminent. Trois ans après leur premier passage au Pitchfork Music Festival, les Londoniens bring back the heat !

 

 

 Dimanche 

Retour gagnant également pour le duo Run The Jewels qui réinvestira la Grande Halle de la Villette deux ans après son set explosif. Programmés en tête d’affiche d’une soirée électro/hip hop, les quadras survoltés El-P et Killer Mike ne devraient pas avoir trop de difficulté à assurer cet honneur.

 

L’un vient du Sud, l’autre du Nord… l’Espagnol John Talabot et le Suédois Axel Boman, réunis au sein du duo Talaboman, ont dévoilé The Night Land en mars, un petit bijou d’house onirique et mélodique.

 

Choix audacieux et judicieux que de programmer le quartet de jazz futuriste BADBADNOTGOOD. Si la formation orginaire de Toronto ne pourra pas compter sur ses habituels featurings (Sam Herring, Ghostface Killah ou bien Kaytranada), on peut espérer une petite collaboration avec Run The Jewels ou Loyle Carner#fingerscrossed

 

INFORMATIONS ET BILLETERIE

Connasse musicale